Extension maison en bois

À jour en Octobre 2017

Écrit par les experts Ooreka

Le bois est un matériau qui se prête parfaitement à la rénovation. Quasiment tout est possible : une extension en bois, une surélévation et d'autres travaux comme le bardage d'une façade, la transformation d'une toiture, l'aménagement des combles ou d'une terrasse, la création d'une mezzanine, la pose d'un parquet ou de lambris.

Principe de l'extension en bois d'une maison

L'extension en bois consiste à agrandir un bâtiment en lui accolant une ou plusieurs pièces supplémentaires. Pour cela, on aura recours à deux possibilités :

  • une ossature bois : légère, rapide à mettre en œuvre, elle est aussi moins coûteuse qu'une construction maçonnée ;
  • la mise en place d'un poteau poutre.
Architecture et Bois

Atouts de l'extension en bois

Voici les avantages de l'extension en bois d'une maison :

  • Une grande liberté architecturale, permettant à l'extension de s'intégrer à la bâtisse existante ou au contraire, d'y apporter un contrepoint intéressant.
  • L'ossature bois, dont les éléments ont été prédécoupés en usine, garantit un chantier propre et rapide : un sérieux atout qui ne contraint pas à déménager lors des travaux.
  • La faible épaisseur des murs, comparée à celle des parpaings, permet de gagner en superficie globale.
  • Les bénéfices du bois et son inertie assurent un bon confort thermique tout au long de l'année.
  • Des frais moins élevés que pour une construction traditionnelle.
  • Un indéniable avantage sur le plan esthétique.

L'extension bois crée de l'espace tout en s'intégrant au terrain existant. Elle est appréciée à la campagne mais aussi en ville, où l'on cherche à exploiter un maximum les mètres carrés dont on dispose !

Extension maison en bois : législation

L'extension individuelle exige de déposer une déclaration de travaux en mairie si la surface ajoutée n'excède pas 20 m² ou 40 m² en zone U. Au-delà de cette surface, l'obtention d'un permis de construire sera nécessaire. De plus, l'obtention d'un permis de construire et le recours à un architecte sont obligatoires si la surface de plancher du bâtiment après travaux d'extension dépasse les 150 m².

En deçà de cette superficie, l'expertise d'un architecte ou d'un professionnel de la construction reste néanmoins recommandée : ce type de chantier tend effectivement à redessiner les contours d'une maison dans son ensemble. Un regard averti n'est donc pas superflu !

Enfin, l'extension de la surface habitable de la maison en bois doit être déclarée aux services fiscaux dans les 90 jours qui suivent l'achèvement des travaux.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !