Maison en bois : le revêtement en bois

Écrit par les experts Ooreka

La construction bois peut offrir différentes esthétiques, notamment grâce à la grande liberté en matière de revêtement extérieur. En plus d'assurer une fonction protectrice, le revêtement imprime son cachet. Bois, crépis, briques ou pierre : selon les choix, la maison s'affirme contemporaine, rustique ou traditionnelle.

Le choix d'un revêtement bois offre la logique de la continuité. Mais ce matériau propose diverses possibilités. On pourra choisir un bardage en bois massif, en bois composite, des tuiles en bois ou encore des panneaux dérivés du bois.

Bardage en bois massif

Ce revêtement est composé de lames de bardage, qui seront fixées sur l'ossature.

Maison en bois : le revêtement en bois Architecture et Bois

Le sens de la pose, verticale ou horizontale, est laissé à l'appréciation du propriétaire selon ses préférences esthétiques, mais aussi en fonction des conditions climatiques du lieu de chantier : la mise en place des lames de bois doit ménager une circulation d'air afin de garantir une bonne ventilation de la face intérieure.

Il est possible d'appliquer une lasure ou peinture, si l'on souhaite assurer l'entretien ou obtenir une couleur particulière. Des produits adaptés sont en vente dans tous les magasins de bricolage.

Les essences :

  • Les bardages en bois massif utilisent généralement des essences très robustes, telles que le douglas, le sapin, l'épicéa, le chêne, le red cedar ou le mélèze.
  • Des essences exotiques comme le teck ou l'iroko se montrent particulièrement durables.
  • Mais pour des raisons économiques et environnementales, on préfèrera des bois disponibles localement, dans la région du chantier.

Le prix :

  • Le prix du bardage en bois massif est totalement variable selon le type d'essence adopté.
  • Le bois exotique, résistant et nécessitant une importation, est le plus coûteux.
  • À titre d'exemple : un bardage en pin sylvestre brut, avec traitement autoclave III est commercialisé aux alentours de 8 € /m² dans les grandes enseignes de bricolage.

Bardage en bois composite

Le bardage en bois composite est obtenu à partir de matériaux dérivés du bois, de déchets de bois recyclés, ou encore de fibres liées de façon naturelle ou synthétique. Un traitement au moyen de plusieurs couches de finition permet de réduire leur entretien de façon significative, pour un meilleur confort au fil des années.

Les atouts : le bois composite présente une très bonne durabilité. Il résiste aux champignons, aux insectes et à l'humidité grâce aux traitements qui lui ont été appliqué.

Prix : de 45 à 200€ /m² selon les produits et leur qualité.

Les tuiles de bois

Les tuiles de bois, également appelées bardeaux ou tavaillons, sont des éléments rectangulaires de petite taille, obtenus par fendage ou sciage du bois. On les utilise pour le revêtement des toitures, façades et plus rarement en décoration intérieure.

Leur épaisseur est supérieure à 5 mm et leur dimension varie de 6 à 30 cm en largeur, pour 20 à 60 cm en longueur. Les joints verticaux doivent être décalés, et non alignés.

À noter : le bardeau fendu a pour avantage d'être esthétique et de favoriser l'écoulement de l'eau.

Cependant, le bardeau scié se révèlera beaucoup plus isolant puisqu'il est plaqué aux bardeaux voisins avec une grande surface de contact. Un excellent complément d'isolation pour la maison, puisque c'est par la toiture que s'échappe la plus grande part de chaleur.

Quelles essences :

  • Le châtaignier et l'acacia, robustes et renouvelables sont fréquemment employés pour la confection de tuiles.
  • D'autres bois utilisés : le red cedar, le mélèze, le pin maritime ou le chêne.
  • Pour entretenir la couleur originelle du bois, il suffit d'appliquer une lasure, un vernis ou encore d'entretenir à l'huile de lin.

Prix  : variable selon les essences de bois et leur qualité. A titre d'exemples, un m² de châtaignier est commercialisé aux alentours de 13€, tandis que l'acacia, réputé très résistant, atteint jusqu'à 22€/m².

Panneaux dérivés du bois

Les panneaux dérivés du bois peuvent être disposés sur tout support, par fixation mécanique sur l'ossature. Rigides, ils sont constitués de particules de bois liées au ciment, de contreplaqué ou encore de fibres de bois liées au ciment.

Ces derniers peuvent être fournis avec un isolant thermique contrecollé, pour une solution d'isolation extérieure performante.

Les atouts :

  • Ce type de panneaux dérivés du bois ne nécessite généralement pas d'entretien.
  • Selon leurs dimensions, ils permettent de réaliser une façade de style très contemporaine, qui conservera son aspect durablement.

À noter : lors de la pose, il convient de ménager une lame d'air pour permettre l'évacuation de l'humidité. Attention également aux éventuelles remontées d'eau par capillarité : pour éviter ceci, on arrêtera la pose du panneau 20 cm au dessus du sol.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !