Monter les cloisons et menuiseries intérieures d'une maison en bois

Sommaire

  • Étape 1 : Tracez les emplacements des cloisons
  • Étape 2 : Cas 1 : montez une ossature bois
  • Étape 2 : Cas 2 : montez une ossature métallique
  • Étape 3 : Posez les portes
  • Étape 4 : Cas 1 : posez la première face de la cloison en bois
  • Étape 4 : Cas 2 : posez la première face de la cloison en plâtre
  • Étape 5 : Installez l’électricité et posez l'isolant phonique
  • Étape 6 : Posez la deuxième face de la cloison
Monter les cloisons et menuiseries intérieures d'une maison en bois

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Cette fiche pratique fait partie d'un ensemble sur l'aménagement intérieur d'une maison en bois en auto-construction. Retrouvez l'ensemble des étapes dans la fiche récapitulative.

Auto-construire sa maison en bois : aménager l'intérieur

Il existe plusieurs façons de monter les cloisons intérieures dans une maison en bois. Les techniques les plus courantes sont l'ossature bois et l'ossature métallique :

  • Sur une ossature bois, on peut fixer plusieurs types de matériau (lames de lambris, plaques d'OSB, plaques de plâtre). Les parois ainsi formées sont relativement épaisses et solides.
  • En revanche, une ossature métallique ne peut être habillée que de plaques de plâtre, et les cloisons créées sont plus fines. Les menuiseries intérieures peuvent être installées indifféremment sur les deux types d'ossature.

Cette étape nécessite un travail méticuleux, notamment dans la prise de mesure, la découpe et le montage de l'ossature. Monter les cloisons et les menuiseries intérieures de votre maison en bois en suivant le pas à pas détaillé ci-dessous.

 

1. Tracez les emplacements des cloisons

Il faut commencer par repérer les emplacements des cloisons au sol, au plafond et sur les murs de la structure.

Tracé au sol

  • Tracez au sol l'emplacement de la cloison avec un cordeau à tracer.
  • Marquez au sol les deux faces externes des cloisons.
  • Si besoin, utilisez une équerre de maçon pour former les angles de la cloison.
  • Repérez également les ouvertures.

Tracé au mur et au plafond

  • Continuez les marquages sur les deux murs opposés à l’aide d’un niveau à bulle.
  • Enfin, effectuez le marquage au plafond. Plantez un clou dans la continuité des tracés sur le mur et marquez le repère avec le cordeau à tracer.

2. Cas 1 : montez une ossature bois

Fixez les lisses

  • Coupez les chevrons aux dimensions établies pour former la lisse haute et la lisse basse avec la scie circulaire, en tenant compte des ouvertures.
  • Vissez-les au sol et au plafond en suivant les marquages.

Fixez les montants

  • Relevez la distance précise entre les deux lisses et sciez un tasseau à la longueur correspondante pour former le premier montant.
  • Insérez-le entre les lisses et vérifiez son aplomb.
  • Fixez-le aux lisses basse et haute avec des vis adaptées.
  • Répétez l’opération en fixant des montants tous les 40 cm.
  • Préparez les montants autour du bâti de l’ouverture, mais ils seront mis en place et fixés en même temps que la porte.

Placez des renforts

  • Renforcez les angles à l'aide d'équerres de fixation. 
  • Mesurez la distance entre chaque montant et découpez les entretoises aux longueurs correspondantes.
  • Clouez les entretoises entre chaque montant en décalant leur hauteur pour rigidifier la structure.

2. Cas 2 : montez une ossature métallique

Posez la lisse basse et la lisse haute

  • Découpez des rails à la grignoteuse aux dimensions prévues pour former les lisses basse et haute.
  • Posez les rails au plafond en suivant la ligne de pose et vissez-les tous les 60 cm.
  • Posez les rails au sol de la même façon, en respectant l’emplacement des portes.

Posez les montants des extrémités

  • Mesurez la hauteur entre lisses haute et basse le long du mur puis reportez cette longueur sur un rail. 
  • Coupez le rail avec une grignoteuse pour réaliser le montant vertical. 
  • Insérez le montant vertical dans les rails du plafond et du sol, puis faites-le pivoter pour le plaquer au mur.
  • Fixez-le avec des vis tous les 60 cm.
  • Procédez de la même façon sur l’autre mur.

Posez les autres montants

  • Placez des rails verticaux intermédiaires tous les 60 cm.
  • Vérifiez leur verticalité au niveau à bulle puis sertissez-les aux lisses basse et haute. 
  • Découpez les 2 montants verticaux qui encadrent la porte. Ils seront posés et fixés en même temps que la porte.

3. Posez les portes

Fixez le bâti de la porte

  • Rectifiez la hauteur des pieds de bâti de la porte.
  • Placez le bâti à l’endroit prévu, en veillant au sens d'ouverture choisi.
  • Placez les montants d’ossature de chaque côté de la porte et vissez-les sur le bâti.
  • Vérifiez la verticalité de l’ensemble avec le niveau à bulle. Rectifiez si besoin.
  • Fixez les montants d’ossature aux lisses haute et basse.

Renforcez l’imposte

La partie au-dessus de la porte, appelée imposte, doit être renforcée.

  • Mesurez l’écartement au-dessus de la porte entre les 2 montants, et découpez un tasseau ou un rail de cette longueur.
  • Insérez-le juste au-dessus de la porte et fixez-le.
  • Mesurez la hauteur entre cet élément et la lisse haute, et découpez 3 montants de cette longueur.
  • Insérez et fixez-en 2 de chaque côté de l'imposte, contre les montants de l’ossature, et le troisième au milieu.

4. Cas 1 : posez la première face de la cloison en bois

  • Coupez des plaques d'OSB aux dimensions des murs.
  • Clouez-les aux montants sur un côté de l'ossature.
  • Laissez un joint de 2 mm entre les plaques.

4. Cas 2 : posez la première face de la cloison en plâtre

Posez les plaques

  • Posez la première plaque le long d'un montant. 
  • Faites des avant-trous peu profonds sur la plaque.
  • Fixez-la sur les montants verticaux avec une vis tous les 25 cm.
  • Posez les plaques suivantes de la même façon.

Découpez les plaques de plâtre

  • Disposez la plaque à plat, côté plâtre dessus.
  • Coupez-la avec un cutter en vous guidant le long d'une règle de maçon.
  • Relevez la plaque sur la tranche et cassez-la en appuyant le long du trait de coupe.
  • Puis coupez la feuille de carton au dos de la plaque avec le cutter.

5. Installez l’électricité et posez l'isolant phonique

Mettez en place les gaines et les prises électriques

  • Faites passer dans la cloison les gaines électriques nécessaires.
  • Percez les plaques murales pour insérer les prises prévues.
  • Vissez les boîtiers sur les cloisons.

Posez l’isolant

  • Choisissez de préférence un isolant en laine minérale.
  • Découpez les morceaux d'isolant aux bonnes dimensions.
  • Insérez-les entre les montants.

6. Posez la deuxième face de la cloison

  • Démarrez la pose avec une demi-plaque de manière à décaler les joints des plaques entre les deux faces de la cloison.
  • Découpez les espaces dans les plaques pour insérer les prises électriques prévues.
  • Découpez et fixez les plaques comme précédemment.

Matériel nécessaire pour monter les cloisons et menuiseries d'une maison en bois

Imprimer
Cordeau à tracer

Cordeau à tracer

À partir de 4 €

Cutter

Cutter

3 € environ

Équerre de fixation

Équerre de fixation

4,00 €

Équerre de menuisier

Équerre de menuisier

À partir de 5 €

Marteau

Marteau

À partir de 4 €

Mètre ruban

Mètre ruban

À partir de 4 €

Niveau à bulle

Niveau à bulle

À partir de 4 €

Perceuse

Perceuse

À partir de 30 €

Pince à sertir

Pince à sertir

Règle aluminium 2 m

Règle aluminium 2 m

Environ 15 €

Scie sauteuse

Scie sauteuse

À partir de 30 €

Visseuse

Visseuse

À partir de 30 €

Maison en bois : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour construire et aménager sa maison
  • 40 exemples de plans de maison
Télécharger mon guide
Maison en bois